la Une    mon CV    Ecouter interviews    Médias    Agenda    Photos    Archives de A à Z    Revue de Presse    Express FM   
2-Menu ecouterEconomie Médias Politique Sport Tennis Musique Cinéma 
3-Menu RockEcoutez interviews  -  Agenda Concerts  -  Rock Infos (en français)  -  Rock News (en Anglais)  -  ZanZanA MySpace  -  ZanZanA Forum  -  Livres, DVDs, Jeux...  -  ZanZanA WebRadiO  - 

   

Six Feet Under

2845

 
 
 

Six Feet Under - Informations

Quelques brefs éléments d'information sur : Six Feet Under

  • Line Up

    Membres actuels
      Chris Barnes - Chant
      Terry Butler - Basse
      Greg Gall - Batterie
      Steve Swanson - Guitares

     
  • en quelques mots
      S'il n'est pas en train de passer son temps au drag racing chez soi à coté de Tampa, Floride, le chanteur Chris Barnes de Six Feet Under est une machine killer non-stop. En fait il est l'unique grand-père vivant du Death Metal, un fait, qui le fait sourire tout le temps, comme il dit en rougissant. "Ca m'est égal comment ils m'appellent car c'est un hommage à ce style de musique. Et je l'accepte."

      Leur nouvel album, hérissé avec des restes humains, est prêt à sortir. Cette fois-ci Six Feet Under est vraiment furieux. Donc ce n'est pas étonnant que le Grim Reaper soit un thème qui se répète dans les onze chansons - comme enblotti dans un cercueil. Le huitième album de studio - enregistré à Morrisound Recording à Tampa, Florida et à Criteria The Hit Factory à Miami - va vous arracher la tête. Cela confirme que Chris Barnes en soit très content. Avec le guitariste Steve Swanson, le bassiste légendaire Terry Butler ( Death, Massacre) et le batteur Greg Gall, ils suivent leur chemin de succès inhabituel : qui fusionne le Death Metal le plus facile avec un son vraiment classique de cette forme d'art. Cette constance d'iéaux de Chris Barnes, en font vomir beaucoup.

      " Nous essayons d"éditer tous les années quelque chose " dit il, sans que le respect de leur prestation créative - qui dure déjà depuis plus d'une décade en soit dégradé. " La majorité des groupes hors des années '70 et '80 ne sortent que tous les trois ou quatre ans un album. Je n'ai pas ce temps. Il faut que je crée le plus possible dans le temps qui m'est donné ici. Et avec cela je ne vais pas traîner ou jouer les jeux des autres groupes. Premièrement je suis là pour écrire des textes et de la musique pour nous. Nous sommes toujours en contact avec les gens qui aiment notre musique et nous écoutons nos fans. Je fais depuis toujours attention à ce qui se passe autour de moi dans l'industrie musicale. Je sens encore de l´affection et du dévouement pour ce que je fais. C'est ma passion de créer quelque chose. Pour ces raisons je ne pourrai pas faire une pause de trois ans. Je suis une personne très soucieuse. Si je sais que je veux faire quelque chose, alors je le fais. Normalement ça ne dure pas plus de quelques minutes jusqu'à ce que je planifie tout et après je vais directement au fond des choses. "

      " Cet album me donne plus d'impulsion en ce moment. " il continue. " Nous y travaillons depuis octobre. Et maintenant que la mastering est finie et la date d'édition annoncée, il nous reste un petit chemin jusqu'au prochain pas : l'exécution de tout ce que nous avons déjà réalisé. Ca va prendre encore six ou sept mois. "

      Barnes est plus qu'avant le leader du vaisseau mort, puisqu'il s'est occupé avec l'ingenieur et mixeur Chris Carroll de la production de " 13 ". Voilà la tracklist de l'album : 'Decomposition Of The Human Race', 'Somewhere In The Darkness', 'Rest In Pieces', 'Wormfood', '13', 'Shadow Of The Reaper' première video dirge par Gary Smithson, featuring les acteurs Meagan Crawford et Aaron Kinser), 'Deathklaat', 'The Poison Hand', 'This Suicide', 'The Art Of Headhunting' and 'Stump'.

      Les fans des racines "Cannibal Corpse" de Barnes (Il a quitté le groupe en 1994 après " The Bleeding ") et les fans des visions cancéreuses et tabassés du début de SFU vont aimer " 13 ".

      " Cette fois ci ça va plus vite ", décrit Barnes. " C'est l'écho direct, d'où nous nous trouvions le procès créatif. Nous sommes rentrés d'une tournée trois jours avant d´entrer au studio et nous n'avons pas encore eu de matériel. Cette fois ci je voulais écrire et enregistrer d'une autre façon. Nous nous sommes simplement rendu au studio et nous avons commencé. L'agressivité et la vélocité reflètent l'état d'âme que nous avons eu en ce temps là. Nous avons ouvert nos sentiments et nous avons accommodé notre démarche. Nous avons sorti beaucoup d`albums. Le chemin était toujours du studio à la tournée et puis au studio.


Divers liens

 
Google Videos

Loading...

Six Feet Under, Google News

Loading...
 

 

Karim BENAMOR on Facebook


Liens Amis
Quelques liens que je recommande: Retrouvez moi aussi sur: Retrouvez mes podcasts sur:
 
Listen to Spotify
Listen to Deezer
Listen to Apple Podcasts
Listen to Podbean
  RSS : Subscribe to Karim Benamor podcast


 

 

 



Recherche personnalisée
Karim BENAMOR : E-mail :benamor(dot)karim(a)gmail(dot)com